Language: EN | EN | FR


SURREY SUD – Holly Speers a peut-être poussé le Canada dans le stade double éliminatoire du Tournoi International de Softball Féminin Coupe Canada.

Le joueur de premier but et étudiante première année originaire de Surrey, qui aimait attraper des balles de coup de circuits comme cadeaux souvenir quand elle était jeune, a envoyé les jeunes filles au bout du champ extérieur vendredi soir avec quelques coups de circuit dans une victoire 9-2 avec équipe Canada Élite, l’équipe nationale en développement.

C’était un grand moment vendredi pour Speers, bientôt séniore à l’Université de Kent State. Elle avait neuf points produits en deux jeux – quatre dans la perte de 7-5 avec l’Australie et cinq dans la victoire contre équipe Canada Élite.

Speers a obtenu un point durant la première manche contre équipe Canada Élite, un point dans la troisième manche et un point durant la sixième manche alors que le Canada avait cinq points dans cette manche pour terminer le jeu avec la règle de clémence.

Équipe Canada et équipe Canada Élite ont terminé le deuxième stade du tournoi à la ronde avec des records de 1-2. Si le Japon, classé en première position (2-0), peut battre l’Australie (1-1) durant le dernier jeu vendredi, cela créera un match nul pour trois équipes. Ils seront en deuxième position de qualification dans le double éliminatoire et seront obligés d’avoir un bris d’égalité. Le Canada a autorisé 13 dans leurs trois jeux et le Canada Élite, 23. L’Australie a été autorisée 9 runs en rentrant en jeu avec le Japon.

Les deux dernières équipes du tournoi à la ronde auront encore la chance de gagner le tournoi, mais seront placés dans une éliminatoire unique cette fin de semaine.